L’expérience Marshmallow & le Changement Climatique

Culture G : un truc intéressant à connaître

Test du Marshmallow ©Vicki Couchman

Qu'est-ce que c'est ?

C’est une étude sur la gratification différée conduite en 1972 par le psychologue Walter Mischel de l’université Stanford. Elle montrerait que l’être humain a énormément de mal à renoncer à un petit plaisir immédiat dans le but d’une récompense plus importante plus tard.

Cette expérience nous apprend que le striatum (une structure de notre cerveau) est programmé pour survivre à court terme.

 

striatum-cerveau-chamallow-marshmallo-test
Région du Striatum dans le cerveau : il joue un rôle primordial dans la prise de décision

Que nous montre t-elle
face au changement climatique ?

Pourquoi n’agissons-nous pas contre le réchauffement climatique ?
Le changement climatique nous semble être un problème lointain, il ne nous touche pas encore directement ou très peu, il n’existe donc pas d’incitation pour notre striatum à agir rapidement. Cela peut expliquer en partie l’inertie actuelle de la société vis-à-vis du changement climatique.

« Aujourd’hui, le temps long est inexistant. Il ne peut pas faire concurrence à tous ces distracteurs dont nous sommes entourés », explique Sébastien Bohler.

 

 

marshmallow-cerveau-brain-comportementale-etude

Podcast :
"Pourquoi notre cerveau n'est pas écolo ?"

Pour aller un peu plus loin dans la compréhension de cette région du cerveau qu’est le striatum, je vous recommande vivement l’écoute de ce podcast sur France Culture, de l’Emission la Grande Table. L’invité principal est l’écrivain et scientifique, Sébastien Bohler. Il nous invite à créer d’autres modèles de reconnaissance que celui de la consommation : 
« Tant que notre liberté est uniquement celle de consommer, de rouler au charbon et de polluer autant qu’on veut, c’est un esclavage. »

Surconsommation, suralimentation, addictions… Notre cerveau nous pousserait à détruire la planète au nom du plaisir immédiat. C’est la thèse que défend Sébastien Bohler dans son dernier essai : « Le bug humain. » (Robert Laffont, 2019). 

 

Etude complémentaire : The Journal of Neuroscience

3 min pour résister à un Marshmallow, regardez l’expérience en images, ci-dessous : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

alu-mette est un projet mené de manière indépendante et je ne souhaite pas y inclure de publicité. Si ces contenus vous sont utiles, vous donnent le smile, sentez-vous libre de soutenir alu-mette en faisant un don sur Tipee :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

AUTRES PUBLICATIONS

Rejoindre
les alu-mettes

OUI je veux être au courant de toutes les infos qui font du bien 🙂

Je déteste les spams autant que vous. Je n’abuserai pas de votre adresse e-mail. Elle ne sera jamais cédée ni revendue.