Savez-vous pourquoi
les feuilles changent de couleur à l’automne ?

Culture G : un truc intéressant à connaître

Soyez parés pour répondre aux questions de vos marmots !

Avant de tomber, les feuilles changent de couleurs, passant ainsi des tons froids aux tons chauds ! Elles enfilent leurs plus belles robes aux teintes jaunes, oranges, rouges et parfois même dorées.

Mais pourquoi changent-elles de couleurs ?

Il faut savoir que dans les feuilles il y a de petites substances colorées. La plus importante est la chlorophylle qui donne la couleur verte en captant la lumière du soleil. Elle est essentielle car c’est elle qui permet la photosynthèse. Cette dernière récupère l’énergie du soleil pour que les arbres puissent pousser.

Il y a d’autres pigments qui ont comme rôle de protéger les feuilles contre les rayons ultra-violets. C’est un peu comme des “lunettes de soleil ou de la crème solaire” pour les feuilles, explique Julien Perrot (fondateur de la Salamandre). Et en automne ces feuilles tombent car elles ne sont pas bien adaptées au froid.

La chlorophylle permet la photosynthèse © La minute nature La Salamandre

Un processus incroyablement ingénieux :

Avant de perdre ses feuilles, l’arbre récupère tout ce qui est utile. La chlorophylle est dégradée et reprise par la sève dans le tronc et les racines. Au fur et à mesure que la chlorophylle disparaît (car il y a moins de lumière à l’automne) d’autres couleurs, jaunes, orangées et pourpres, apparaissent.

Quand l’arbre n’a plus besoin de la feuille, il fabrique alors un petit bouchon de liège sur le pétiole (la partie qui relie la feuille à la tige) et c’est ainsi que la feuille tombe.

2 clans d’arbres :

Certains arbres ne perdent pas leurs feuilles (ou aiguilles), ce sont les persistants, comme les pins ou encore les épicéas. Leurs feuilles supportent très bien l’hiver.

Il y a donc 2 sortes d’arbres : les arbres à feuillage persistant qui gardent leurs feuilles mais qui, pour ça, doivent être ultra résistantes et donc moins efficaces à la photosynthèse, et de l’autre côté il y a les arbres à feuilles caduques dont les feuilles sont de “super usines solaires chimiques”, mais qui tombent à chaque automne!

persistant-feuillage
Les aiguilles : un feuillage persistant

Sources :
la minute nature la Salamandre. 
Michèle Crèvecoeur – Docteur Section de biologie Université de Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

alu-mette est un projet mené de manière indépendante et je ne souhaite pas y inclure de publicité. Si ces contenus vous sont utiles, vous donnent le smile, sentez-vous libre de soutenir alu-mette en faisant un don sur Tipee :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email

AUTRES PUBLICATIONS

Rejoindre
les alu-mettes

OUI je veux être au courant de toutes les infos qui font du bien 🙂

Je déteste les spams autant que vous. Je n’abuserai pas de votre adresse e-mail. Elle ne sera jamais cédée ni revendue.